<COORDONNEES >
Commune : Esnon

Canton : Brienon-sur-Armançon

Département : Yonne (089)
 

<VISITES >

Annuel

 

<A CONSULTER >

Les châteaux des Dombes

La castellologie bourguignonne par le CEM d'Auxerre

Wikipedia




Château de Brienon

 

 

 

Historique :

En 1180, Bouchard, un cadet de la puissante maison des seigneurs de Seignelay, est en possession d'une partie de la terre d'Esnon, que ses descendants tiendront des comtes de Joigny jusqu'au milieu du XVèS. A cette époque, Esnon et sa maison forte passent aux l'Espinasse, famille d'Auvergne que la conduite des armées a amenée dans cette région de Champagne, puis il entrent en 1501 par mariage dans la famille de Langhac. A l'époque des guerres de Religion, le château fut à diverses reprises occupé et abrita des garnisons tantôt protestantes, tantôt catholiques. Il était sans doute en ruine lorsqu'il fut vendu en 1625 à Pierre de Villegagnon, lègue Esnon à Melle de Fontenu qui le revend en 1751 au comte Jacques-Henry de Baugy, ancien capitaine d'infanterie. Le comte de Baugy fit, le premier, modifier le vieux château, supprimant l'aile occidentale, restaurant le bâtiment principal et faisant construire dans son prolongement les cuisines et les écuries. Il combla les marais qu'il transforma en jardins et fit tracer les parterres d'une cour d'honneur. Le fermier général Bouret de Vézelay, qui acquit Esnon en 1773, fit démolir le vieux château et édifier à la place celui que l'on voit aujourd'hui. Il le revendit en 1785 à Georges Grand, Suisse d'origine, qui fit entreprendre d'importants travaux pour mettre en valeur le domaine, y faisant notamment créer un étang de plus de deux hectares. Le baron William Grand d'Esnon le restaura au XIXèS. Il est toujours propriété de ses descendants.

Extrait de Dictionnaire des Châteaux de France, Bourgogne et Nivernais, p. 150, Françoise Vignier.

 

 

 

 
 
   
       

© 2007 - 2010, Cadole. Tous droits réservés.

 

Présentation
Nouveautés
Formulaire
Livre d'Or
Boutique